Un pass dans l’impasse – Centre de référence de prévention du suicide Centre de référence de prévention du suicide en Wallonie

Communiqué de presse : le suicide est la première cause de décès chez les 15-44 ans

L’ASBL « Un pass dans l’impasse » et son Centre de référence de prévention du suicide en Wallonie dévoilent les derniers chiffres* concernant le suicide dans notre pays. En 2018, 1.782 Belges se sont donné la mort. Le suicide est la première cause de décès chez les 15-44 ans. Ces données dénoncent un mal-être profondément enfoui dans notre société. Il est temps d’agir et d’inverser cette situation.

L’ASBL « Un pass dans l’impasse » a pour objectif premier la prévention du suicide et plus largement l’amélioration de la santé mentale en Région wallonne. Son Centre de référence de prévention du suicide en Wallonie dispose d’une base de données qui est en permanence mise à jour. Les dernières données pour l’année 2018 viennent d’être publiées.

Près de 5 suicides chaque jour en Belgique
En 2018, il y a eu 1.782 décès par suicide en Belgique. C’est 59 de plus qu’en 2017. Un acte davantage posé par les hommes (1.277) que les femmes (505). En Wallonie, 686 suicides ont été recensés en 2018 contre 612 l’année d’avant. 482 concernaient des hommes et 204 des femmes.
Le taux de décès par suicide varie selon l’âge et le sexe. Le pic (68,44 par 100.000 habitants) concerne les hommes de 85 ans et plus.  Mais, proportionnellement à la population, le taux est au plus haut chez les 45-54 ans. Le taux est de 16,64 par 100.000 habitants chez les femmes et de 35,46 par 100.000 habitants chez les hommes.  

Un mauvais élève européen
En 2018, comme en 2017, le suicide est la première cause de décès chez les 15-24 ans. En 2018, c’est également le cas pour la catégorie d’âge des 25-44 ans ! C’est la 5e cause chez les 45-64 ans, la 7e chez les 1-14 ans et la 9e chez les 65-84 ans. 
Avec de telles données et en comparaison avec la moyenne des autres pays européens, la Belgique fait partie des pires pays européens en matière de suicide.

Comment réagir ?
« Un pass dans l’impasse » émet diverses recommandations à destination de la population.  « Si vous vous trouvez face à quelqu’un qui parle de se suicider, écoutez-la sans juger et prenez au sérieux sa souffrance. Proposez-lui de l’accompagner dans une recherche d’aide, vous pouvez notamment contacter ensemble le Centre de prévention du suicide et d’accompagnement de « Un pass dans l’impasse » au 081/77.71.50. Ne restez pas seul à devoir porter le mal-être de l’autre, les professionnels de la santé peuvent vous accompagner si la personne en détresse refuse toute aide. Si vous êtes inquiet et que vous estimez que le danger peut être grave et imminent, contactez directement un professionnel (médecin traitant, Un pass dans l’impasse…) susceptible d’évaluer la situation avec vous et de vous accompagner dans les mesures à prendre », conseillent les psychologues de l’ASBL.  Découvrez toutes les autres recommandations sur notre site internet : www.info-suicide.be

* Données compilées par Un pass dans l’impasse, Eurostats et Sciensano

CONTACTS PRESSE
Thomas THIRION, Administrateur Délégué : 0495/99.13.38
Alison VERLAET, Chargée de communication : 0476/70.20.31